TRANSCRIPTIE van de kopie van een brief van Van de Spiegel aan Etta dd 16 april 1790, uit NL HaNa 3.01.26, invnr 50, kopieboek uitgaande post


De brief is gedeeltelijk afgedrukt in RGP1 blz 162. In de tekst wordt aangegeven welke gedeeltes niet in RGP1 opgenomen zijn. Onderstaande is een letterlijke weergave, alleen heb ik omwille van de leesbaarheid regeleindes en interlinies toegevoegd. Dingen die Van de Spiegel afkort (bijvoorbeeld Mad. voor Madame) zijn hier voluit geschreven. Als hij onderaan een bladzijde komt begint hij nogal te kriebelen, wat de leesbaarheid niet ten goede komt.

De meneer de M die in het laatste gedeelte even in Breda is geweest en dan richting Utrecht (landgoed Amelisweerd) gaat, is generaal de Maillebois. Etta heeft een dag eerder, 15 april 1790, daarover geschreven, zie hier, maar die brief heeft Van de Spiegel nog niet.



Transcriptie

a Madame d'Alders a Paris
le 16 Avril 1790

La lettre que vous m'avez confiée, Madame, pour S. A. R. a été remise a son adresse et reçue de la manière la plus gracieuse.

Vous pouvez disposer, Madame, de ƒ 525 argent de Hollande, de telle façon qu'il vous sera le plus avantageux,

de rest van de brief is niet opgenomen in RGP1:

soit en tirant une lettre de change sur M. Tinne, ou d'une autre manière à votre gré.

J'apprends par vos lettres, et la même chose m'est aussi revenue par d'autres voyes, que M. M. et d'Y passent pour emissiares de Madame la Pr. d'Or à Bruxelles.

Je puis vous assurer que cette Princesse qui se ne mêle pas des affaires politiques, et surtout pas de celles de Braband, quoiqu'en disent vos journalistes et gazettiers, n'entretient aussi point des emissiares et qu'elle déteste même les petites manoeuvres d'un espionage politique.

M. M. est conseiller et receveur du Prince pour les domaines situés dans les Pais Bas voisins, et c'est pourquoi il est obligé de s'y rendre souvent, mais je suis très sur, qu'il n'a aucun commission d'un genre diplomatique.

Quant à l'autre de ces messieurs je n'ai pas raison de vous cacher, qu'il me mande de tems en tems les nouvelles du jour, mais aussi est ce tout, et je ne suis pas moins sur à son égard, qu'il n'est point du tout en relation ni en correpondance avec Leur Altesse.

Vous me ferei grand plaisir, Madame, si vous vous trouver à même de me procurer quelques lumières sur la grave affaire de M. de M.; il a passé quelques jours à Breda pour mettre ordre à ses affaires particulières, mais il n'a point pris le commandemant; de là il est parti pour le campagne de M. de St Simon près d'Utrecht.

Le ch. de Beaum ayant passé ici est allé joindre le géneral.

J'ai l'honneur d'être etc...

P.s.: Avant de fermer celle-ci, j'apprends que le ch. de Beaum est reparti pour Anvers.


Je bent hier: OpeningBronnenNL-HaNaTg 3.01.26 → invnr 50 (6)